18 avril 2009

Neuvième animal (extrait)

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> HORREUR MESQUINE PAMEE du soleil brun qui t'aveugla jadis à l'orée tumultueuse d'un bois dissymétrique, tu sais que tes pas ne peuvent plus te conduire vers la liberté fallacieuse du jour, mais qu'au bout de tes harassements se trouvent les eaux boueuses de la Ténèbre, où, esquif, tu te prélasseras dans un parfait malheur.   Sous tes rides frontales irritées de verdures venimeuses, ton passé se retourne, couleuvre prostituée ... [Lire la suite]
Posté par charp à 11:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]